Le patrimoine immobilier des grands investisseurs

le
0

En France, l’immobilier d’investissement  c'est à dire celui investi par des investisseurs institutionnels s'élève à 300 mds €  fin 2014 contre 275 mds € un an avant. Il est dominé par quatre grandes catégories d’investisseurs : les compagnies d'assurance, les foncières, les SCPI et OPCI. A eux quatre  réunis, ils représentent 88 % de l’univers investi en France en 2013.

L'IEIF a mené une étude sur le patrimoine immobilier des grands investisseurs. En 2014, les foncières ont été les premiers investisseurs. Elles représentent 17 % des investissements en immobilier d’entreprise (4 mds €). Elles gèrent un patrimoine estimé à 106,2 mds € fin 2013, concentré à 73 % en France (77,5 mds €). Elles sont aussi propriétaires de près de 26 % des actifs immobiliers détenus par des institutionnels en France. Depuis la mise en place du régime SIIC en 2002, ce patrimoine s’est fortement étendu et diversifié, tant en termes de localisation que de typologie d’actifs.

Les compagnies d’assurance ont investi 2,3 mds € en immobilier d’entreprise en 2014 (10 % des engagements). Elles possèdent un patrimoine immobilier de l’ordre de 78 mds d’euros fin 2013 (28 % de l’univers investi). Il est détenu à 84 % par les sociétés d’assurance vie. La part dévolue à l’immobilier progresse en passant de 2,7 % en 2007 à  3,3 % en 2013. Les bureaux sont très majoritaires (60 %), mais l’habitation, placement traditionnel des assureurs, représente encore 26 % des actifs. En termes de localisation, la région parisienne représente 80 % des actifs (52 % à Paris, 28 % pour le reste de l’Île-de-France).

Le patrimoine immobilier des SCPI représente 28 mds d’euros fin 2013, soit 10 % de l’univers investi. « Ce véhicule bénéficie de collectes très élevées depuis 2010 (13,2 mds € cumulés entre 2010 et 2014) en raison des rendements intéressants qu’il procure » souligne l'IEIF. Cette collecte historiquement élevée les pousses à investir beaucoup plus fortement qu’auparavant et à diversifier leur patrimoine. Ainsi, la part des régions ne cesse de croître (36 % des actifs en 2013) et, avec l’ouverture des frontières, certaines SCPI se sont également ouvertes à l’étranger. De même, bien que principalement investies en bureaux (62 %), les SCPI diversifient également leurs typologies d’actifs avec, notamment, la part croissante des commerces (21 %).

Enfin,  les OPCI  Grand Public et Professionnels détiennent  un patrimoine immobilier conséquent, estimé à 33 mds d’euros fin 2013 (12 % du patrimoine investi). Majoritairement investis en bureaux (62 %), les OPCI détiennent une part non négligeable de résidentiel (18 %) et de commerces (17 %). En termes de localisation, comme pour les autres investisseurs étudiés, l’Île-de-France reste très majoritaire (71 %).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant