Le patrimoine des Français pèse 11 000 milliards d'euros

le
0
(NEWSManagers.com) - L'Observatoire des Marchés de l' Epargne et du Crédit (OMEC) présenté par le BIPE (Bureau d'Informations et de Prévisions Economiques) le 13 avril constate que le patrimoine global des Français ? brut d' endettement - n' aura finalement été que peu atteint par la crise mondiale. " Pour autant, il semble bien entrer dans une période de croissance nettement plus lente que celle qui a caractérisé les années 2002-2006" , précise le communiqué de la société d'études économiques et de conseil en stratégie.

En 2009, alors que le PIB recule nettement (de 2,2%), le patrimoine est déjà reparti à la hausse (de 2 à 3% en valeur nominale), un phénomène qui s'explique par la sensibilité des patrimoine des ménages aux variations des prix d' actifs, qui ne sont pas en phase avec celles du PIB. A titre d'explication, l'an dernier, les prix des logements se sont stabilisés et le rebond du CAC 40 a été assez vigoureux (+22%). Logiquement, le patrimoine financier des ménages aura crû, en 2009, plus vite que leur patrimoine non financier (principalement résidentiel). Mais c' est - indépendamment de l' évolution des indices boursiers - que les nouveaux placements financiers des ménages ont été importants ? en particulier dans l' assurance vie tandis que le patrimoine non financier ne s' est accru que grâce à des investissements nouveaux. Reste que si la part du patrimoine financier dans le patrimoine total des ménages a augmenté en 2009 par rapport à 2008, elle reste tout de même très minoritaire (guère plus du tiers).

En matière de prévision, le BIPE table pour 2010 sur une hausse des indices boursiers, plus faible cependant que celle de 2009. De la même façon, la reprise des marchés du logement ne doit pas être de nature à entraîner une forte augmentation des prix des logements anciens. Si l'on ajoute à cela que le taux d' épargne des ménages devrait se tasser quelque peu (de 16,4 à 16%) compte tenu de la stagnation du pouvoir d' achat et du faible recours au crédit, la ré-accélération de la croissance du patrimoine sera modeste - de l' ordre de 3,5% en valeur nominale. Au total, à la fin de l' année 2010, le patrimoine des Français s' approcherait de 11 000 milliards d' euros, soit un peu plus de 8 fois leur revenu annuel.



Pour l' année 2011, dans un univers où de nombreuses incertitudes demeurent, tant financières que réglementaires (réforme des retraites, réforme de la fiscalité des revenus de l' épargne, mise en place de nouveaux dispositifs prudentiels), l' évolution des patrimoines ne devrait pas être très différente de 2010. Toutefois, avec un taux d' épargne des ménages à nouveau en baisse et un redémarrage encore assez lent du recours au crédit, le BIPE table sur un patrimoine global en hausse de 4% en valeur nominale, avec une croissance du patrimoine financier toujours un peu plus rapide que celle du patrimoine non financier.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant