Le patrimoine des Balkany passé au peigne fin

le
1
Le couple Balkany est dans le collimateur de la justice, qui s'intéresse de près à son patrimoine.
Le couple Balkany est dans le collimateur de la justice, qui s'intéresse de près à son patrimoine.

Compte en Suisse, villas non déclarées à Saint-Martin aux Antilles et à Marrakech au Maroc... Les Balkany, soupçonnés de fraude fiscale, sont dans le collimateur de la justice. Ce qui a amené la cellule anti-blanchiment de Bercy, Tracfin, à passer au peigne fin le patrimoine du couple, à la tête de la mairie de Levallois-Perret depuis les années 80. Dans une note publiée sur le site de M6 et remise début mai à la justice, soit un mois avant la mise en examen d'Isabelle Balkany pour blanchiment de fraude fiscale, Tracfin décrit les revenus et dépenses du couple entre 2007 et 2013. EN IMAGES. Bienvenue dans le petit paradis antillais des BalkanyOn apprend ainsi que Patrick Balkany, "grand amateur de sport", aurait souscrit plus de 45 abonnements à Canal+ en six ans. Et que le couple aurait effectué de nombreuses dépenses dans des "magasins d'aménagement et de décoration" à Marrakech et à Saint-Martin, où les Balkany sont soupçonnés d'être les propriétaires de deux luxueuses villas, dissimulés derrière des prête-noms et un écheveau de sociétés off-shore. Isabelle Balkany a reconnu depuis être la véritable propriétaire de la villa Pamplemousse de Saint-Martin, jusqu'ici déclarée comme la propriété de la société liechtensteinoise Real Estate French West Indies. Un tour de passe-passe qui a permis aux Balkany d'échapper à l'ISF durant de nombreuses années.Lire aussi EXCLUSIF. Ce que les juges reprochent à Isabelle...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • RBONHOF le samedi 12 juil 2014 à 10:52

    ah ces élus de l'UMP, et ils veulent gouverner la FRANCE ............