Le patriarche russe en Bulgarie

le
0
Kirill Ier a rencontré Nikolaï, le jeune et ambitieux métropolite de Plovdiv, lors d'une visite que certains comparent déjà à un adoubement.

Sept coups de canon, et la procession conduite par le patriarche de toutes les Russies, Kirill Ier, s'est ébranlée dans les rues pavées de Plovdiv (Sud), la deuxième ville de Bulgarie considérée comme la «capitale culturelle» du pays à cause de son riche passé gréco-romain. Mais de mémoire de Plovdivien, on n'avait pas connu ici un tel événement et de nombreux curieux se sont mêlés aux croyants venus en nombre des villages voisins. Prise d'assaut, l'église Sainte-Marina n'a pas pu accueillir tous les fidèles qui se sont rabattus sur les écrans géants installés dans la ville pour suivre la messe.

En visite dans un pays dont il n'a eu de cesse de rappeler l'héritage religieux et culturel commun avec la Russie, Kirill Ier a été accueilli en Bulgarie par les plus hauts représentants de l'État et de l'Église. Mais sa présence impromptue - selon les canons régissant les liens avec les pays orthodoxes, le patriarche de Moscou n'était pas censé venir en Bulgarie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant