Le passage loupé de Stoichkov à Parme

le
0
Le passage loupé de Stoichkov à Parme
Le passage loupé de Stoichkov à Parme

Il y a 21 ans, le fantasque Bulgare découvrait la Serie A avec la ferme volonté d'y conquérir le Scudetto. Il repartira pour Barcelone après seulement une année et très peu de buts.

"Peut-être que Dieu n'est plus bulgare, mais l'arbitre reste français. Mais pas de soucis, je m'entendrai bien avec les Italiens." En débarquant dans la Botte, la première chose que l'on fit remarquer à Stoichkov furent ses critiques acerbes sur l'arbitrage de M. Quiniou à la suite de la demi-finale du Mondial 94, un an plus tôt, entre sa sélection et la Squadra Azzurra. Par ailleurs, le Bulgare avait bien failli atterrir à l'Inter, l'offre était supérieure, mais Hristo, homme de parole, a bien signé à Parme : "C'est le premier club qui m'a fait une offre, je n'ai même pas discuté d'argent, ce qui m'intéresse, c'est de gagner le championnat." Loupé.

Un costard pour Cruyff


"Son premier entraînement avait attiré pas moins de 3000 personnes, et je peux vous dire que cela n'arrive pas souvent à Parme. Mais c'est normal, il s'agissait tout de même du Ballon d'or en titre." Ex-attaquant du club et team manager jusqu'à la récente faillite, Sandro Melli a côtoyé Stoikchov durant sa parenthèse parmesane, une arrivée qui avait eu le don de booster la vente des abonnements. Mais d'ailleurs, pourquoi avait-il quitté le Barça après une idylle de cinq ans ? "Cruyff est un envieux, il m'a fait la guerre parce que moi, en tant que joueur, j'ai tout gagné avec les Blaugrana, et lui presque rien." Fidèle à sa réputation, le natif de Plovdiv n'a pas sa langue dans sa proche et promet : "Des titres plus que des buts, une équipe qui reste sur trois finales de Coupes d'Europe consécutives, en gagnant deux, peut légitiment prétendre au Scudetto." Surtout quand elle est vice-championne en titre.

Qu'est-ce que t'étais belle, Parme...
Stoichkov prend ainsi place au milieu du trident offensif du tout nouveau 4-3-3 de Nevio Scala, ce dernier abandonnant le 5-3-2 qui a fait sa réputation sur la scène continentale. Hristo aimait bien s'excentrer, il adorait partir de l'aile.Sandro Melli, ex-Parme"Quand je jouais, c'est moi qui était avant-centre, explique Melli. Sinon, c'était lui ou…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant