Le Passage du Nord-Ouest est ouvert pour les baleines

le
0
L'an dernier, deux mâles venus de l'Atlantique et du Pacifique se sont croisés à mi-parcours, au nord du Canada

Quand la fonte de la banquise arctique permettra-t-elle aux bateaux de franchir le passage du Nord-Ouest, le long des côtes nord du Canada? Beaucoup d'armateurs rêvent d'emprunter ce raccourci entre le Pacifique et l'Atlantique. Mais ce n'est pas seulement un problème de changement climatique mais aussi une affaire de moyens de navigation, de sécurité maritime, d'assurances, de coûts et, pour le Canada, une affaire de souveraineté. Les baleines franches, elles, ne sont pas confrontées à toutes ces considérations. En septembre 2010, deux d'entre elles ont franchi le passage du Nord-Ouest, selon une étude publiée ce mercredi dans la revue Biology Letters.

La première venait de l'Atlantique nord, l'autre du Pacifique. A cette époque de l'année, le passage du Nord-Ouest était libre de glaces. Les deux jeunes mâles de 15 et 17 mètres de long ont fréquenté pendant quinze jours la même zone, le détroit du Vicomte de Melville, restant à quelques centaines de kilomètres

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant