Le Parti socialiste brésilien va choisir un remplaçant à Campos

le
0

BRASILIA, 16 août (Reuters) - Le Parti socialiste brésilien (PSB) se réunira mercredi prochain pour choisir un remplaçant à Eduardo Campos, son candidat à la présidentielle, qui s'est tué mercredi dernier dans un accident d'avion, a annoncé vendredi Roberto Freire, président du Parti populaire socialiste (PPS). Il s'agira vraisemblablement de sa colistière Marina Silva, ancienne ministre de l'Environnement, aujourd'hui membre du PSB, a indiqué Roberto Freire, dont le parti soutient le candidat du PSB. La candidature probable de Marina Silva, qui était arrivée troisième au premier tour de la présidentielle de 2010 avec près de 20% des suffrages, pourrait rebattre les cartes de la campagne électorale à sept semaines à peine du scrutin. Dans les derniers sondages, Eduardo Campos arrivait en troisième position. Jusqu'ici, la présidente sortante, Dilma Rousseff était donnée favorite pour un second mandat contre le centriste Aecio Neves, le candidat des milieux d'affaires. La candidature de Marina Silva risque de priver Dilma Rousseff des voix nécessaires pour éviter un second tour douloureux. Un sondage, dont la publication est prévue lundi, montrera si Marina Silva bénéficie d'un soutien plus important qu'Aecio Neves. Figure populaire chez les jeunes électeurs, Marina Silva est passée devant Aecio Neves en avril dans les sondages mais n'a pas été capable d'enregistrer son parti à temps pour la campagne. Eduardo Campos l'avait alors invitée à rejoindre son équipe. Elle est considérée par les membres du parti comme l'héritière naturelle d'Eduardo Campos. Elle devra toutefois surmonter l'opposition de certaines factions du Parti socialiste qui voient d'un mauvais oeil ses opinions écologistes et son style anti-establishment. (Eduardo Simões; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant