Le parti présidentiel sud-coréen en passe de perdre sa majorité

le
0
    SEOUL, 13 avril (Reuters) - Le parti Saenuri de la 
présidente sud-coréenne Park Geun-hye était en passe mercredi de 
perdre sa majorité absolue à l'Assemblée nationale, d'après les 
projections sur la base de sondages réalisés à la sortie des 
urnes. 
    A l'issue des élections législatives, la formation 
présidentielle obtiendrait entre 121 et 143 sièges dans le 
nouveau Parlement monocaméral, où la majorité absolue est fixée 
à 151 sièges. 
    Le parti Minjoo, principale formation de l'opposition, 
décrocherait pour sa part entre 101 et 123 députés. Le Parti 
populaire obtiendrait jusqu'à 41 sièges. 
    La participation a été supérieure aux deux précédentes 
législatives, alors que les sondeurs tablaient sur une 
mobilisation en recul des électeurs sur fond de ralentissement 
économique. 
    Le PIB sud-coréen n'a progressé que de 2,6% l'an passé et le 
chômage des jeunes a atteint en février 12,5%, un niveau sans 
précédent depuis 1999. Le chiffre pour les autres catégories 
d'âge est inférieur à 10%. 
    Il y a quatre ans, le parti Saenuri avait remporté 157 des 
300 députés. A la suite de défections, il détenait encore la 
moitié des 292 sièges pourvus. 
 
 (Jack Kim; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant