Le parti présidentiel sud-coréen a perdu la majorité absolue

le
0
 (Actualisé, projections, réaction du parti au pouvoir) 
    SEOUL, 13 avril (Reuters) - Le parti Saenuri de la 
présidente sud-coréenne Park Geun-hye n'a pas réussi à retrouver 
sa majorité absolue à l'Assemblée nationale, mercredi, d'après 
les résultats préliminaires des élections législatives. 
    La formation présidentielle, qui partait pourtant grande 
favorite, n'obtiendrait qu'environ 125 sièges dans le nouveau 
Parlement monocaméral, où la majorité absolue est fixée à 151 
sièges, selon les projections de la chaîne télévisée KBS après 
dépouillement d'environ 70% des bulletins. 
    Le parti Minjoo, principale formation de l'opposition, 
décrocherait pour sa part 119 députés et le Parti populaire, un 
petit parti d'opposition, 39 sièges. 
    Le parti au pouvoir, qui avait obtenu la majorité absolue 
lors du précédent scrutin (157 sièges sur 300), mais l'avait 
perdue à la suite de défections, tout en restant majoritaire, a 
reconnu son échec. 
    "Le parti Saenuri accepte humblement le résultat des 
élections", a-t-il dit dans un communiqué. "Nous n'avons pas su 
entendre les attentes du peuple."    
    La participation a été supérieure aux deux précédentes 
législatives, alors que les sondeurs tablaient sur une 
mobilisation en recul des électeurs sur fond de ralentissement 
économique. 
    Le PIB sud-coréen n'a progressé que de 2,6% l'an passé et le 
chômage des jeunes a atteint en février 12,5%, un niveau sans 
précédent depuis 1999. Le chiffre pour les autres catégories 
d'âge est inférieur à 10%. 
    L'échec électoral du parti Saenuri, même relatif, est un 
sérieux avertissement adressé à Park Geun-hye en vue de 
l'élection présidentielle de 2017. 
 
 (Jack Kim; Henri-Pierre André et Tangi Salaün pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant