Le Parti populaire européen donné vainqueur avec 211 sièges

le
0
LE PPE DONNÉ VAINQUEUR AVEC 211 SIÈGES AU PARLEMENT EUROPÉEN
LE PPE DONNÉ VAINQUEUR AVEC 211 SIÈGES AU PARLEMENT EUROPÉEN

BRUXELLES (Reuters) - Le Parti populaire européen (PPE, centre droit) arrive en tête des élections européennes avec 211 des 751 sièges du Parlement, selon des projections officielles diffusées dimanche soir.

"Le PPE est en train de gagner les élections européennes. Et il revendique donc la présidence de la Commission européenne", a annoncé sur son compte Twitter Jean-Claude Juncker.

L'ancien Premier ministre luxembourgeois est le candidat du centre droit européen, qui regroupe notamment l'UMP française et la CDU allemande, à la succession de José Manuel Barroso.

Selon ces projections, le Parti socialiste européen (PSE) arrive en deuxième position avec 193 sièges.

Son candidat à la présidence de la Commission, l'Allemand Martin Schulz, a indiqué en début de soirée qu'il croyait en ses chances de former une majorité derrière lui. "Je suis convaincu que nous pouvons trouver au Parlement une majorité en faveur d'une présidence Martin Schulz", a-t-il déclaré.

Le bloc eurosceptique, qui bénéficie notamment de la percée du Front national en France, obtiendrait dans son ensemble 129 élus mais ne présente pas un groupe politique constitué au Parlement.

Suivent l'Alliance des démocrates et libéraux (ADLE), projetée à 74 sièges, les écologistes à 58 et la gauche radicale européenne à 47.

Pour la première fois, les principaux groupes politiques constitués au Parlement européen présentaient des "têtes de liste" pan-européennes, candidats déclarés à la présidence de la Commission.

Les libéraux se sont ainsi rassemblés derrière le Belge Guy Verhofstadt, les écologistes prônent un ticket formé de l'Allemande Ska Keller et du Français José Bové. Quant à la gauche radicale, elle se présentait unie derrière le Grec Alexis Tsipras, du parti Syriza.

La participation moyenne enregistrée est estimée à 43,11% dans l'ensemble des Vingt-Huit, en très légère hausse par rapport aux 43% des précédentes élections européennes, en 2009, marquées par la plus faible mobilisation depuis l'instauration en 1979 de l'élection du Parlement européen au suffrage universel direct.

Quelque 388 millions d'électeurs étaient invités à désignerpour cinq ans les 751 députés du futur Parlement.

(Luke Baker et Justyna Pawlak; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant