Le Parti pirate à l'assaut des législatives

le
0
INTERVIEW - La branche française du Parti pirate présente plus de 100 candidats aux élections législatives et souhaite ainsi faire connaître ses idées au plus grand nombre. Mais le mode de scrutin risque de le priver d'un succès comparable au Parti pirate allemand..

LE FIGARO - Le Parti pirate est un mouvement encore peu connu du grand public. Comment est-il né et quel est son programme pour les législatives?

 

Maxime Rouquet est candidat dans la 10e circonscription des Yvelines.
Maxime Rouquet est candidat dans la 10e circonscription des Yvelines.

 

Maxime Rouquet, coprésident du Parti pirate - Le Parti pirate est à la base un mouvement de citoyens qui s'est créé pour dénoncer le fait que l'on traite de pirates de simples citoyens qui partagent la culture. Nous considérons que partager est au contraire quelque chose de bénéfique qu'il faut encourager. Le partage n'est pas un crime.

Pour ces législatives, nous avons développé cinq axes: la légalisation du partage, la lutte contre le fichage abusif, l'indépendance de la justice, l'ouverture des données publiques et plusieurs propositions pour plus de transparence de la vie publique. Nous expliquons en détail tous ces thèmes avec des articles de fond sur le site du Parti pirate. Nous avons des idées qui vont bien au-delà de ce nom un peu provo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant