«Le Parti ne peut plus dominer la Chine comme avant»

le
0
INTERVIEW - Professeur à l'université du Peuple à Pékin, Zhang Ming, commentateur politique écouté et libéral, décrypte sans langue de bois les arcanes du pouvoir chinois.

Correspondant à Pékin

LE FIGARO. - La 5ème génération qui arrive au pouvoir en Chine est-elle plus disposée que la précédente à engager des réformes?

Zhang MING. - Qu'ils aient ou non envie de faire des réformes, ils y seront forcés. La situation actuelle fait que l'on ne peut rester sans changement. La génération qui passe la main a développé l'économie, il faut le reconnaître, mais elle n'a pas fait bouger le système. Cet immobilisme politique a provoqué un débat au sein du Parti. Et aujourd'hui, la pression pour les réformes existe réellement.

Pourquoi y a-t-il urgence à réformer aujourd'hui?

Il est impossible qu'un tel développement économique ne s'accompagne pas d'une réforme politique. Si ces deux...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant