Le parti des Pirates à l'abordage dans la Sarre

le
0
Ces contestataires, dont la percée à Berlin rappelle celle des Verts dans les années 1980, essaiment à travers l'Allemagne.

Le dernier coup des Pirates vient de plonger les partis politiques allemands traditionnels en état de choc. Laminés dans la Sarre, les partenaires libéraux d'Angela Merkel ont réagi de façon symptomatique en dénonçant la «tyrannie» du parti des Pirates, nouvelle sensation politique outre-Rhin. Après s'être lancé à l'abordage de l'Allemagne avec succès aux élections régionales à Berlin, où il avait fait 9% en septembre, le jeune mouvement contestataire a confirmé ce week-end à Sarrebruck qu'il faudra désormais compter avec lui.

En remportant 7,4% des suffrages, les Pirates ont passé haut la main le seuil des 5% requis pour entrer au Landtag lors des élections régionales dans la Sarre, le petit État régional industriel du sud-ouest de l'Allemagne. Le mouvement y est parti de zéro et s'est imposé d'emblée comme la quatrième force politique à Sarrebruck. Il dépasse les Verts, mais aussi les libéraux du FDP, partenaires en pleine déroute de la coalition gouv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant