Le parti des Kurdes syriens pourrait ouvrir une mission à Moscou

le
0

MOSCOU, 20 octobre (Reuters) - Le Parti de l'union démocratique (PYD), formation politique des Kurdes de Syrie, prévoit d'ouvrir une mission en Russie, rapporte mardi le journal russe Kommersant. Les dirigeants du PYD doivent rencontrer des responsables du ministère russe des Affaires étrangères mercredi à Moscou. L'objectif de cette mission sera de renforcer la coopération entre les Kurdes syriens et la Russie dans la lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique, ajoute Kommersant. La Turquie, qui considère le PYD comme une organisation terroriste, soupçonne Moscou de soutenir le parti politique kurde et sa branche armée (YPG). Ankara a prévenu Moscou qu'il ne tolérerait pas de gains territoriaux kurdes près de ses frontières dans le nord-ouest de la Syrie. Kommersant cite une source diplomatique turque selon laquelle l'ouverture d'une mission du PYD à Moscou provoquerait une vive réaction des autorités turques. (Maria Kiselyova; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant