Le Parti de gauche monte sa liste contre Hidalgo

le
0
Les amis de Mélenchon renvoient dos à dos Anne Hidalgo et NKM, qui incarnent « l'austérité et la précarité ».

Qui a dit «l'équipe d'Anne Hidalgo, c'est comme le BHV: la vitrine est belle, il y a beaucoup de décorations, mais c'est réservé aux Parisiens qui ont les moyens»? L'équipe de Nathalie Kosciusko-Morizet dédiée à la riposte? Qui a dit encore que la candidate PS à Paris en 2014 était «une bétonneuse» qui fait «de gros cadeaux aux spéculateurs»? Les écologistes qui préparent une liste autonome? Ni les uns, ni les autres, mais l'équipe parisienne du Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon.

Cette dernière a haussé le ton mercredi pour faire entendre son intention de présenter ses propres listes aux municipales, avec, comme chef de file, la conseillère de Paris élue du XXe, Danielle Simonnet. Le Parti de gauche n'a pas attendu ses alliés communistes pour taper, comme l'explique Simonnet, sur les deux candidates qui incarnent «l'austérité et la précarité...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant