Le Parti communiste chinois ouvre la guerre des chefs

le
0
Le plénum du PCC se réunit à Pékin pour préparer la transition politique.

Les lourdes portes d'un hôtel pékinois vont se refermer à partir de samedi et pour quatre jours sur les plus hauts dirigeants chinois. Pour un conclave qui se tient à huis clos, dans le secret. Ce plénum du comité central est le dernier grand rendez-vous avant le congrès de l'automne 2012, où seront désignés les hommes qui dirigeront la Chine toute la décennie suivante.

À l'aune des enjeux de cette transition politique, le thème retenu pour le plénum - la «réforme culturelle» - peut surprendre. Mais il faut bien trouver une raison officielle de se réunir pour parler officieusement d'autre chose. Dans les coulisses, les 370 membres de l'organe suprême du Parti vont beaucoup discuter choix économiques et défis sociaux. Et, bien sûr, des luttes de clans et de pouvoir pour les places à prendre l'an prochain, notamment au sein du comité permanent du Politburo, le c½ur du pouvoir chinois, qui compte neuf membres. Car si les fonctions de président et de premier

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant