Le partenariat SNCF-Airbnb n'est pas du goût des hôteliers

le
0

Voyages-sncf.com vient d’officialiser ce mardi 15 décembre un partenariat avec Airbnb et Ouicar. De quoi proposer aux clients du site de réservation l’achat d’un billet de train couplé avec la mise en location de leur logement vide (avec Airbnb) ou de leur voiture grâce à Ouicar. Mais pour les professionnels de l’hôtellerie, une telle alliance est jugée honteuse.

Voyages-sncf.com et Airbnb viennent officiellement de s'allier
Voyages-sncf.com et Airbnb viennent officiellement de s'allier

Le site voyages-sncf.com a annoncé récemment la mise en œuvre d’un partenariat avec Airbnb, Ouicar (le site de location de voitures entre particuliers) et Kidygo. Ce dernier service permet la présence d’un voyageur aux côtés d’enfants voyageant non accompagnés, en échange du paiement du titre de transport de la personne accompagnante. En pratique, la synergie est censée permettre aux voyageurs à la fois d’acheter un billet de train tout en louant leur logement vide ou leur voiture, ou inversement. La stratégie de ces plateformes est sans surprise de gagner des membres, tandis que la SNCF souhaite dans le même temps maximiser le nombre de billets vendus. Voyages-sncf.com considère qu’à terme, 10 % de ses utilisateurs pourraient être tentés par le système.

Pour autant, les hôteliers se montrent sceptiques devant ce dispositif pensé comme un voyage permettant de faire gagner de l’argent aux usagers. Rappelons qu’Airbnb est perçu par ces derniers comme une plateforme concurrençant déloyalement les établissements hôteliers. D’où une certaine rancœur à l’égard des pratiques de la SNCF. Au micro de France Info, le président du syndicat indépendant de l’hôtellerie et de la restauration, Didier Chenet, s’est demandé ""comment une entreprise publique subventionnée par l’État et par le contribuable"" pouvait ""nouer un partenariat avec une société étrangère déclarant 5 % de son chiffre d’affaire en France"". Voyages-sncf.com a rejeté ces propos en arguant que le principal était l’augmentation du budget des voyageurs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant