Le parquet sud-africain fait appel du verdict Pistorius

le
0

PRETORIA, 9 décembre (Reuters) - Le parquet sud-africain a fait appel mardi de la condamnation à cinq ans de prison de l'athlète paralympique Oscar Pistorius pour la mort de sa petite amie Reeva Steenkamp, jugeant ce verdict "incroyablement inapproprié". Les procureurs ont déposé leur demande lors d'une audience devant la juge de la Haute Cour Thokozile Masipa, qui a rendu ce jugement le 21 octobre et qui est par conséquent, comme le stipule la loi sud-africaine, seule habilitée à décider si un procès en appel doit avoir lieu. Oscar Pistorius, au terme d'un procès qui a duré sept mois, n'a pas été reconnu coupable du "meurtre" de sa compagne mais seulement d'homicide involontaire, la juge Thokozile Masipa n'ayant pas été convaincue que Pistorius ait eu l'intention de tuer lorsqu'il a tiré à travers la porte verrouillée des toilettes où se trouvait sa compagne, dans sa villa de Pretoria. "L'élément de clémence a peut-être été exagéré", a déclaré le procureur Gerrie Nel à la magistrate. La décision de ne pas retenir le verdict de meurtre a été critiquée par certains de ses collègues et par la Ligue féminine de l'ANC (Congrès national africain), qui y ont vu là une interprétation erronnée du droit. Le parquet, lui, avait requis dix ans de prison à l'encontre de Pistorius, qui a 27 ans. L'athlète n'était pas présent à l'audience. (Dinky Mkhize; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant