Le parquet spécialisé ne convainc pas les magistrats

le
0
Le président de la République entend créer un parquet financier unique. Chose rare, les deux principaux syndicats de magistrats émettent les mêmes doutes.

«J'ai décidé la création d'un parquet financier, c'est-à-dire d'un procureur spécialisé, avec une compétence nationale, qui pourra agir sur les affaires de corruption et de grandes fraudes fiscales», a expliqué François Hollande mercredi.

L'annonce n'a séduit aucun des deux principaux syndicats de magistrats, l'USM et le SM. Actuellement, contrairement aux dossiers de terrorisme, les affaires économiques et financières sont traitées de manière décentralisée. Elles sont toutefois prises en main par des magistrats spécialisés, qu'il s'agisse des juges d'instruction ou des membres du parquet: les dossiers les plus complexes et sensibles «remontent» en effet des tribunaux d'origine vers une des huit juridictions interrégionales spécialisées (Jirs).

Les plus importantes affaires se traitent en prati...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant