Le parquet reste dubitatif sur les accusations du père de Merah

le
0
Dans deux vidéos que le père du tueur de Toulouse et de Montauban affirme avoir reçues, Mohamed Merah affirmerait avoir été trompé par un agent des services secrets. Les enquêteurs doutent toutefois de l'existence de ces documents.

«Je suis innocent. Je découvre que mon meilleur ami Zouheir travaille pour les services secrets français.» C'est ce que Mohamed Merah, 23 ans, l'auteur de l'assassinat de sept personnes, quatre Juifs et trois militaires à Toulouse et Montauban en mars, aurait déclaré dans une des deux vidéos-témoignages que son père affirme avoir reçues. Deux enregistrements que le quotidien algérien Echourouk affirme avoir traduits et publie mardi.

Les enregistrements, certifiés comme authentiques par Me Coutant-Peyre, avocate française du père de Mohamed Merah, auraient été réalisés par Mohamed Merah au moment où la police assiégeait son appartement de Toulouse, peu avant d'être tué dans l'assaut, le 22 mars. Le Parisien et Echourouk publient ce qu'ils présentent comme une retranscription de ces vidéos. Selon les extraits, Mohamed Merah aurait découvert qu'un homme, qu'il appelle Zouheir et qu'il croyait être un ami djihadiste, était en réalité un agent des services de r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant