Le parquet défend un non-lieu pour Sarkozy

le
0
Le parquet de Bordeaux a transmis un rapport sur l'affaire Bettencourt dans lequel il indique tendre vers des réquisitions de non-lieu en ce qui concerne la mise en examen de Nicolas Sarkozy.

Elle est guettée comme le lait sur le feu par l'ensemble des douze mis en examen de l'affaire Bettencourt, et particulièrement par l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy: la position du parquet de Bordeaux sur l'affaire Bettencourt est désormais connue de la Chancellerie, selon une source interne.

Le parquet de Bordeaux a transmis, à la demande de Christiane Taubira, un rapport dans lequel il indique se diriger vers des réquisitions de non-lieu en ce qui concerne Nicolas Sarkozy. Le juge Gentil, qui a conduit l'instruction, et mis en examen l'ancien chef de l'État le 21 mars dernier, juste avant de clore son instruction, garde néanmoins la possibilité de renvoyer qui il veut devant le tribunal correctionnel.

Contrer dans l'opinion le juge Genti...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant