Le parquet de Paris ouvre une enquête sur le vol de Kim Kardashian

le
0
    PARIS, 12 octobre (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert 
une information judiciaire pour "vol en bande organisée avec 
arme, association de malfaiteurs et séquestration" après 
l'agression de Kim Kardashian, a-t-on confirmé mercredi de 
source judiciaire. 
    La vedette de téléréalité américaine a été victime le 3 
octobre d'un vol à main armée dans une résidence hôtelière 
parisienne où ses agresseurs ont dérobé pour environ dix 
millions d'euros de bijoux.   
    La jeune femme avait quitté la France pour les Etats-Unis le 
même jour après avoir été entendue par des enquêteurs de la 
Brigade de répression du banditisme. 
    Les cinq braqueurs étaient des hommes de 40 à 50 ans 
s'exprimant en français sans accent, selon les déclarations de 
Kim Kardashian et du concierge de la résidence aux enquêteurs, 
a-t-on appris de sources policières. 
    Les agresseurs avaient menacé d'une arme de poing le 
veilleur de nuit pour qu'il ouvre la porte. Il avait été 
retrouvé pieds et poings liés. Il n'y avait pas de vidéo interne 
dans l'hôtel particulier du 8e arrondissement où logeait Kim 
Kardashian. 
    Les enquêteurs de la BRB ont passé au crible le profil du 
concierge, qui aurait pu prévenir les voleurs que le garde du 
corps de la vedette accompagnait alors en boîte de nuit deux de 
ses soeurs, mais cela n'a rien donné, précise-t-on de mêmes 
sources. 
    Un bijou perdu par les voleurs a été retrouvé par un passant 
qui a alerté la police, a-t-on appris de source policière. "Le 
bijou n'a pas été retrouvé à proximité immédiate de l'hôtel", 
a-t-on précisé de même source. 
 
 (Sophie Louet avec Service France) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant