Le parquet de Munich élargit l'enquête sur Audi

le
0
 (Actualisé avec les informations sur Porsche) 
    MUNICH/BERLIN, 2 juin (Reuters) - Le parquet de Munich a 
fait savoir vendredi qu'il avait élargi son enquête sur Audi 
 NSUG.DE , filiale haut de gamme de Volkswagen  VOWG_p.DE , 
voulant examiner les ventes qu'a fait le constructeur en 
Allemagne et ailleurs en Europe en raison de soupçons de 
tricherie sur les tests d'émissions polluantes.  
    Le gouvernement allemand a ordonné jeudi le rappel de 24.000 
modèles A7 et A8 d'Audi, dont 14.000 vendus en Allemagne, afin 
de mettre à jour leurs logiciels de transmission.  
    Les modèles concernés, assemblés entre 2009 et 2013, et 
répondant aux normes Euro-5, rejettent deux fois plus d'oxyde 
d'azote que la limite autorisée quand le volant est tourné de 
plus de 15 degrés, selon le ministère allemand des 
Transports.  
    Le parquet mène des investigations sur Audi en raison de 
soupçons de fraude et de publicité mensongère aux Etats-Unis et 
ils les ont élargies aux ventes en Allemagne, a déclaré un 
porte-parole du parquet. 
    Audi a dit jeudi qu'il continuerait à coopérer pleinement 
avec les autorités allemandes, en particulier l'autorité de 
tutelle KBA, qui avait été informée par le constructeur des 
dernières irrégularités concernant les émissions polluantes. 
    Le siège d'Audi à Ingolstadt avait fait l'objet d'une 
perquisition le 15 mars, liée à l'enquête sur les émissions. 
  
    L'hebdomadaire WirtschaftsWoche rapporte par ailleurs que la 
KBA se demande si Porsche  PSHG_p.DE , autre marque de la 
galaxie VW, emploie elle aussi un logiciel lui permettant de 
contourner les tests d'émissions polluantes, comme l'avait fait 
sa maison-mère, au coeur de l'énorme scandale qui éclata aux 
Etats-Unis en septembre 2015. 
    "Nous le confirmons pour tous les modèles Porsche: nous ne 
jouons pas sur les mouvements du volant au seul motif de 
détester une série de tests et de nous y adapter en 
conséquence", a dit Porsche.  
    La KBA renvoie à ce sujet au ministère des Transports qui 
pour l'instant n'a pas répondu aux sollicitations de 
commentaires. 
 
 (Joern Poltz et Andreas Cremer, Claude Chendjou et Wilfrid 
Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant