Le Parlement vote l'arsenal antidjihadiste

le
3
LE PARLEMENT VOTE L'ARSENAL ANTIDJIHADISTE
LE PARLEMENT VOTE L'ARSENAL ANTIDJIHADISTE

PARIS (Reuters) - Le Parlement français a adopté mardi le projet de loi sur le renforcement de la lutte contre le terrorisme qui entend conjurer la menace représentée par la présence de nombreux djihadistes européens en Syrie et en Irak.

Après les députés la semaine dernière, les sénateurs ont entériné par 317 voix contre 28 le texte mis au point par une commission mixte paritaire (CMP) Asssemblée-Sénat

Alors qu'à l'Assemblée tous les groupes, à l'exception des écologistes qui s'étaient abstenus, avaient voté pour, les groupes Front de gauche et écologiste du Sénat ont voté contre.

Des élus de gauche dont les écologistes estiment que plusieurs dispositions du texte risquent de mettre en cause certaines libertés individuelles, notamment une interdiction de sortie du territoire.

Selon les autorités, le nombre de Français impliqués dans les filières djihadistes en Syrie et en Irak est passé de 555 à 932 depuis le 1er janvier. Trente-six d'entre eux ont été tués, 185 combattants ont quitté le théâtre des opérations et 118 sont de retour en France.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brinon1 le mardi 4 nov 2014 à 19:24

    Où sont les 600 autres ?

  • mlemonn4 le mardi 4 nov 2014 à 18:54

    Bien évidemment, tout cet arsenal sur le soit disant terrorisme qu'ils finissent par initier en s'ingérant dans les politiques des pays du Moyen Orient (on en voit les piteux résultats résultats et les echecs retentissants aujourd'hui!) n'a pas d'autre objectif que de réprimer et diminuer encore un peu plus nos libertés individuelles; cette république bananière est en fin de règne, nos technocrates le savent, ils redoutent la crise sociale et politique et veulent se protéger encore davantage!

  • berkowi le mardi 4 nov 2014 à 18:50

    Si le retrait de la nationalité française ne fait pas parti de l'arsenal, c'est qu'il est incomplet.