Le Parlement vénézuélien rejette « l'état d'exception » décrété par M. Maduro

le
0
Les députés vénézuéliens lors du vote sur la prolongation de l'« état d'exception », le 17 mai à Caracas.
Les députés vénézuéliens lors du vote sur la prolongation de l'« état d'exception », le 17 mai à Caracas.

Mis en place à la mi-janvier, le dispositif accroît les prérogatives du gouvernement dans les domaines du maintien de la sécurité et de la distribution alimentaire et énergétique.

Le Parlement vénézuélien, où l’opposition est majoritaire, a rejeté mardi 17 mai, la prolongation de soixante jours de « l’état d’exception » décrété par le président de gauche Nicolas Maduro. Les députés, qui ont voté à main levée, ont estimé que cette mesure « approfondit la grave altération de l’ordre constitutionnel et démocratique que subit le Venezuela ».

Initialement mis en place à la mi-janvier, le dispositif accroît les prérogatives du gouvernement dans les domaines du maintien de la sécurité et de la distribution alimentaire et énergétique.

L’opposition, réunie au sein de la Mesa de la Unidad Democrática (MUD – « Table de l’unité démocratique »), a par ailleurs appelé à une nouvelle manifestation mercredi pour exiger du Conseil national électoral (CNE) l’organisation d’un « référendum révocatoire » contre le chef de l’Etat avant la fin de l’année.

Bras de fer entre les chavistes et leurs opposants Un sondage réalisé par l’institut Datanalisis, en mars, montrait que plus de 70 % des Vénézuéliens appellent de leurs vœux un changement de cap. Neuf sur dix qualifient la situation de négative. Mais M. Maduro, qui se dit victime d’une tentative de coup d’Etat, entend rester en place. Ses alliés au sein du pouvoir judiciaire ont jusqu’à présent réussi à contrer les initiatives de l’opposition.

Coupures d’électricité quotidiennes, pillages de commerces, pénuries et lynchages… ce pays pétrolier sombre chaque jour un peu plus dans la crise politique, économique et s...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant