Le Parlement ukrainien soutient le gouvernement Iatseniouk

le
0
 (Actualisé, vote au Parlement en faveur du gouvernement) 
    KIEV, 16 février (Reuters) - Le gouvernement ukrainien du 
Premier ministre Arseni Iatseniouk a survécu à une motion de 
censure mardi au Parlement, quelques heures après que le 
président Petro Porochenko eut réclamé sa démission. 
    La motion de censure n'a recueilli que 194 voix, alors que 
226 étaient nécessaires. De nombreux députés de l'opposition ont 
quitté la salle avant le vote et, signe de la confusion qui 
règne à Kiev, une majorité d'élus de la coalition au pouvoir ont 
voté contre le gouvernement. 
    Ce scrutin écarte pour le moment la perspective d'élections 
anticipées, probablement jusqu'à la prochaine session 
parlementaire qui s'ouvrira en septembre. 
    Dans la matinée, le président Porochenko avait réclamé la 
démission du gouvernement qui a, selon lui, perdu la confiance 
de la coalition au pouvoir. Il s'était toutefois prononcé contre 
la tenue d'élections anticipées. 
    Dans un communiqué dans lequel il appelait à la démission du 
procureur général Viktor Chokine, le chef de l'Etat écrivait: 
"Les mêmes paramètres doivent s'appliquer au gouvernement (...) 
La société a clairement jugé qu'il y a eu davantage d'erreurs 
que de réussites et les ministres ont perdu sa confiance." 
    "Je suis sûr que nous ne pouvions pas suivre un autre chemin 
que celui que nous avons suivi. Nous avons hérité d'un pays 
saccagé, avec l'armée russe sur le territoire ukrainien", a 
lancé Arseni Iatseniouk aux députés avant le vote. 
    "Nous avons sauvé ce pays, (...) nous avons rétabli les 
finances, nous avons une armée et nous avons renégocié la 
dette", a-t-il ajouté. 
 
 (Pavel Polityuk et Natalia Zinets; Jean-Philippe Lefief et Guy 
Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux