Le Parlement tunisien approuve une loi sur l'investissement

le
0
    TUNIS, 17 septembre (Reuters) - Le Parlement tunisien a 
approuvé samedi une loi pour attirer l'investissement étranger, 
qui s'est effondré depuis le soulèvement de 2011.  
    Cette réforme réclamée par les bailleurs de fonds étrangers 
a été retardée pendant des années par les querelles partisanes 
et les nombreux changements de gouvernements pendant la 
transition démocratique qui a suivi la chute du dictateur Zine 
Ben Ali.  
    La nouvelle loi accorde aux investisseurs étrangers plus de 
souplesse pour transférer leurs fonds, y compris les bénéfices, 
hors de Tunisie et supprime pendant dix ans l'impôt sur les 
bénéfices pour les grands projets.  
    Elle met également en place un fonds pour l'investissement 
destiné à aider au financement de projets d'infrastructure et à 
lancer de grands projets dans les régions délaissées du pays.  
    Une Haute Autorité de l'investissement sera seule habilitée 
à traiter avec les investisseurs étrangers et à faciliter les 
procédures administratives.  
    L'investissement direct étranger en Tunisie est tombé de 3,5 
milliards de dinars (1,43 milliard d'euros) en 2010 à 2 
milliards de dinars (815 millions d'euros) en 2015. 
    La Tunisie accueillera une conférence internationale sur 
l'investissement en novembre prochain.   
 
 (Tarek Amara; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant