Le Parlement thaïlandais nommé par la junte investi

le
0

BANGKOK, 7 août (Reuters) - Le nouveau parlement thaïlandais principalement constitué de personnalités militaires a été investi jeudi dans ce que la junte présente comme une avancée dans la transition qui doit s'opérer vers un gouvernement civil. Pour certains analystes, la cérémonie à laquelle ont assisté des hauts responsables militaires et le prince Maha Vajiralongkorn constituait cependant une nouvelle démonstration de la mainmise de l'armée sur le pouvoir. "C'est une manifestation publique de l'unité militaire. Ils apparaissent plus confiants que les anciens dirigeants arrivés au pouvoir par des coups d'État", analyse Kan Yuenyong, de la Siam Intelligence Unit. La junte thaïlandaise a nommé fin juillet une Assemblée nationale législative intérimaire de 200 membres composée majoritairement de personnel de forces de sécurité. Trois d'entre eux se sont depuis retirés. L'Assemblée doit désigner un Premier ministre qui formera un gouvernement de 35 membres. Le chef du gouvernement devrait être l'officier qui a mené le coup d'Etat le 22 mai, le général Prayuth Chan-ocha, ont confié des membres de l'Assemblée à Reuters. Les forces armées thaïlandaises ont pris le pouvoir lors d'un sanglant coup d'État après six mois de manifestations populaires qui ont conduit à la chute du Premier ministre Yingluck Shinawatra. (Amy Sawitta Lefevre, Aukkarapon Niyomyat; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant