Le parlement roumain vote la destitution du président

le
0
La Commission européenne et l'Allemagne se disent «très inquiètes» de possibles atteintes à la démocratie de la part de la coalition de centre-gauche.

Le parlement roumain a voté vendredi en faveur de la destitution du président roumain, Traian Basescu. Au total, 256 sénateurs et députés sur 432 ont voté pour. Il s'agit de la deuxième procédure de ce type dans l'histoire de la Roumanie depuis la chute de la dictature communiste, en 1989.

La destitution de Traian Basescu ne deviendra définitive que si elle est validée par un référendum organisé le 29 juillet. L'intérim à la tête de l'Etat sera ensuite assuré par Crin Antonescu, chef de file de l'Union sociale-libérale (USL), la coalition arrivée au pouvoir en mai après une motion de censure. Crin Antonescu a été élu président du Sénat mardi dans un vote contesté.

Les partis de l'USL, les sociaux-démocrates (PSD), le Parti national libéral (PNL) et le Parti conservateur (PC), dont le président fondateur Dan Voiculescu a été reconnu par la justice comme collaborateur de l'ex-police politique, Securitate, accusent le chef de l'État d'avoir violé la Constitu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant