Le parlement islandais repousse une motion de censure

le
0
    REYKJAVIK, 8 avril (Reuters) - Le parlement islandais a 
rejeté vendredi par 38 voix contre 25 une motion de censure de 
l'opposition qui visait à renverser le gouvernement après la 
démission du Premier ministre Sigmundur David Gunnlaugsson en 
raison des révélations des "Panama papers". 
    Les députés ont également refusé, par 37 voix contre 26, la 
dissolution du parlement et ont dit non à des élections 
immédiates. 
    Gunnlaugsson a démissionné mardi après la mise en cause de 
son entourage dans l'affaire des sociétés montées dans des 
paradis fiscaux.   
    Mercredi, la coalition de droite l'a remplacé à la tête du 
gouvernement par Sigurdur Ingi Johannsson, qui était ministre de 
la Pêche et de l'Agriculture et numéro deux du Parti du Progrès, 
au pouvoir avec le Parti de l'Indépendance. 
    Des élections législatives anticipées ont été annoncées pour 
l'automne. 
 
 (Ragnhildur Sigurdadottir, Guy Kerivel pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant