Le parlement iranien vote des crédits pour le programme balistique

le
0
    DUBAI, 13 août (Reuters) - Le parlement iranien a approuvé 
dimanche en première lecture un projet de loi augmentant les 
crédits en faveur du programme balistique mené par Téhéran et en 
faveur du corps paramilitaire d'élite des gardiens de la 
révolution. 
    Les députés iraniens ont approuvé ces mesures à une très 
large majorité afin de "répondre aux actions terroristes et 
aventureuses de l'Amérique", a indiqué la chaîne publique Irib. 
    Ces dispositions interviennent en réponse aux nouvelles 
sanctions adoptées par le Congrès américain et ratifiées par 
Donald Trump début août pour dénoncer le programme balistique 
iranien. 
    L'Iran affirme que ce programme n'est pas en infraction avec 
la résolution de l'Onu qui entérine l'accord sur le contrôle de 
son programme nucléaire signé en 2015 avec le groupe P5+1. Le 
texte des Nations unies exige de la république islamique qu'elle 
ne mène pas d'activités balistiques capables de lancer des 
charges nucléaires. 
    Le projet adopté par les députés dimanche prévoit 
l'allocation de 260 millions de dollars au programme balistique 
et une somme identique aux Forces Al Qods, unités spéciales des 
gardiens de la révolution qui ont été déployées sur les théâtres 
d'opération en Irak et en Syrie. 
    Le vice-ministre des Affaires étrangères Abbas Araqchi a 
salué le travail de rédaction mené par les députés estimant que 
le texte n'enfreignait pas les dispositions de l'accord sur le 
nucléaire et ne fournissait pas de prétexte au camp adverse. 
    Le projet doit maintenant être approuvé en seconde lecture 
avant d'être soumis au conseil des gardiens de la constitution 
avant d'avoir force de loi. 
     
 
 (Rédaction de Dubaï; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux