Le Parlement irakien approuve le gouvernement d'Haïdar al Abadi

le
0

BAGDAD, 8 septembre (Reuters) - Le Parlement irakien a donné lundi son approbation au gouvernement dirigé par le nouveau Premier ministre chiite Haïdar al Abadi. Les portefeuilles de la Défense et de l'Intérieur n'ont pas été pourvus mais Abadi a promis de remédier à cette situation dans le délai d'une semaine. Abdel Abdel Mehdi, membre du Conseil islamique suprême d'Irak, a hérité du ministère du Pétrole tandis que l'ancien chef du gouvernement Ibrahim Djafari devient ministre des Affaires étrangères. Le Parlement a par ailleurs approuvé les nominations du chiite Nouri al Maliki, Premier ministre chiite sortant, du sunnite Oussama al Noudjaifi, ex-président du Parlement, et de l'ancien chef du gouvernement chiite Lyad Allaoui aux postes protocolaires de vice-présidents. Maliki, qui a occupé les fonctions de chef du gouvernement pendant huit ans, a tenté jusqu'à la dernière minute de briguer un troisième mandat. Il a été contraint à la démission en août sous la pression des différentes formations politiques, sunnite, kurde et chiite, ainsi que de l'Iran et des Etats-Unis. Il a été remplacé par Haïdar al Abadi issu, comme lui, du parti chiite Daoua. (Ned Parker; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant