Le Parlement grec officiellement dissous avant les élections

le
1

ATHENES, 31 décembre (Reuters) - Le Parlement grec a été dissous mercredi en vue d'organiser des élections législatives anticipées, une procédure formelle après le refus des députés d'élire un président lundi. Le décret annonçant l'organisation des élections du 25 janvier a été affiché sur les portes du Parlement. Le parti de la gauche radicale Syriza arrive en tête des intentions de vote, selon un sondage publié samedi, devant le parti de centre-droit Nouvelle démocratie du Premier ministre Antonis Samaras. Syriza veut renégocier les conditions de l'aide financière internationale accordée à la Grèce par l'Union européenne et le Fonds monétaire international et pour laquelle le gouvernement d'Antonis Samaras a mené des politiques d'austérité impopulaires. (James Mackenzie; Agathe Machecourt pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le mercredi 31 déc 2014 à 13:52

    Allez un peu de courage les Grecs: cassez-vous d'une Europe qui n'en peut plus de payer pour vos mafi*s; Vos illustres ancêtres doivent se retourner dans leurs tombes. vous ne valez pas mieux que les Egyptiens;