Le parlement grec approuve le renforcement du FESF

le
0

ATHENES (Reuters) - Le parlement grec a voté mercredi une loi validant le renforcement des pouvoirs du Fonds européen de stabilité financière (FESF), qui doit encore recevoir le feu vert d'une bonne partie des autres pays de la zone euro.

Les élus ont endossé le texte dans son principe et doivent formaliser cette adoption par un vote article par article dans les jours à venir afin de donner au projet force de loi.

Négociée entre dirigeants européens lors du sommet du 21 juillet, la réforme du FESF prévoit notamment que le fonds, qui disposera d'une capacité effective de prêts de 440 milliards d'euros, puisse intervenir sur le marché secondaire de la dette publique ou agir de manière préventive.

Le parlement grec l'a adoptée par 183 voix contre 38 sur les 300 sièges que compte la chambre. Les députés du principal parti d'opposition ont voté pour.

George Georgiopoulos, Jean Décotte pour le service français, édité par Catherine Monin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant