Le Parlement grec adopte le projet de budget 2016

le
0
 (Actualisé avec citation, contexte) 
    ATHENES, 6 décembre (Reuters) - Les députés grecs ont adopté 
dimanche matin le projet de budget 2016 qui prévoit 5,7 
milliards d'euros de réduction des dépenses publiques et deux 
milliards de hausses d'impôts, conformément aux attentes des 
créanciers internationaux.  
    Le gouvernement d'Alexis Tsipras, issu de la gauche 
radicale, fait l'objet d'intenses pressions intérieures en 
faveur d'un assouplissement de l'austérité, après l'attribution 
d'un troisième plan de sauvetage financier de 86 milliards 
d'euros. 
    Sur les 5,7 milliards d'euros d'économies prévues, 1,8 
proviennent d'une réforme des retraites et 500 millions sont 
prélevés dans le budget de la défense.   
    Les députés ont adopté le projet de loi de finances par 153 
voix pour, 145 contre et deux abstentions.  
    "Ce budget est une tâche ardue pour un gouvernement qui 
tient à laisser une trace en terme de justice sociale", a 
déclaré le chef du gouvernement, soulignant que les crédits des 
hôpitaux, des prestations sociales et de la lutte contre le 
chômage allaient augmenter, certes modestement, mais pour la 
première fois depuis cinq ans. 
    Au terme d'âpres négociations avec les créanciers, son 
gouvernement a pu étendre sa marge de manoeuvre en obtenant de 
ramener l'objectif à 0,5% d'excédent budgétaire avant service de 
la dette. Le texte prévoit un déficit de 2,1% du PIB en 2016. 
      
 
 (Karolina Tagaris, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux