Le parlement gabonais incendié après la victoire de Bongo

le
0
    LIBREVILLE, 31 août (Reuters) - Le parlement gabonais a été 
partiellement incendié mercredi par des manifestants après 
l'annonce de la réélection du président Ali Bongo, rapportent 
des témoins.  
    "Les manifestants sont entrés par derrière et ont mis le feu 
à l'Assemblée nationale (...) Un partie du bâtiment est en feu", 
a déclaré l'un d'eux, ajoutant que les pompiers étaient sur 
place.  
 
 (Gerauds Wilfried Obangome, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant