Le Parlement européen vote contre la pollution sonore sous-marine

le
0
Le Parlement européen vote contre la pollution sonore sous-marine
Le Parlement européen vote contre la pollution sonore sous-marine

La procédure de révision de la directive EIE (2012/0297 (COD)), à l'étude au Parlement européen ce mercredi 9 octobre, a abouti à l'inclusion de " la recherche et l'exploration des minéraux " à la liste des activités requérant une EIE. " Dans un contexte où les compagnies pétrolières intensifient les explorations sismiques des fonds marins européens, avec les conséquences que cela suppose pour la vie marine, ce vote est une excellente nouvelle ", se sont réjouis les experts d'IFAW, d'OceanCare, et de NRDC, trois organisations internationales de protection de la nature.

Au cours des deux dernières semaines, deux articles scientifiques ont mis à jour les effets néfastes des bruits sous-marins intenses sur la vie marine, et notamment sur les baleines, les dauphins et les crustacés (étude 1 - étude 2).

Les défenseurs de l'environnement dénoncent depuis des années le problème de la pollution sonore en milieu marin. Faisant fi de ce problème, la Grèce et la Croatie ont récemment délivré des permis d'exploration sismique à grande échelle dans leurs eaux.

" Nous tenons à féliciter le Parlement pour son courage face à l'opposition violente des lobbys pétroliers ", a déclaré Sigrid Lüber, Présidente d'OceanCare.

" L'obligation d'effectuer une EIE pour les activités d'exploration des fonds marins, réclamée depuis très longtemps, est un pan important de la protection de la vie sous-marine. Nous demandons maintenant aux gouvernements

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant