Le Parlement européen approuve l'accord de Paris sur le climat

le
0
    STRASBOURG, 4 octobre (Reuters) - Le Parlement européen a 
approuvé mardi l'accord de Paris sur le climat, lui permettant 
ainsi de franchir le seuil nécessaire à son entrée en vigueur.  
    Le texte, soutenu par près de 200 pays lors de son adoption 
en décembre dernier lors de la conférence COP21 au Bourget, près 
de la capitale française, est censé favoriser la réduction de la 
consommation d'énergies fossiles pour limiter le réchauffement 
climatique "nettement en-dessous des 2°C" par rapport aux 
niveaux pré-industriels d'ici la fin du siècle et de s'efforcer 
de limiter cette augmentation à 1,5°C.   
    Les députés européens réunis à Strasbourg l'ont adopté par 
610 voix contre 38 et 31 abstentions. 
    "Notre mission collective consiste à transformer nos 
engagements en actions sur le terrain", a déclaré peu après le 
vote le commissaire européen chargé du Climat, Miguel Arias 
Cañete. 
    Les 28 Etats membres devraient ratifier définitivement 
l'accord cette semaine avant que l'instrument de ratification 
soit formellement déposé vendredi aux Nations unies. 
    Avec le feu vert de l'Union européenne, l'accord de Paris 
franchit le seuil minimal de ratification par des pays 
représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet 
de serre (GES), nécessaire pour sa mise en application. 
    Un premier seuil, celui de l'adoption par au moins 55 pays, 
avait déjà été franchi le 21 septembre dernier. 
    La Chine (un peu plus 20% des émissions) et les Etats-Unis 
(18%), les deux plus gros pays émetteurs, ont ratifié le texte 
début septembre avant le sommet du G20, l'Inde (environ 4%) l'a 
fait le week-end dernier. Les 28 pays de l'UE représentent quant 
à eux 12% des émissions mondiales de GES. 
    "L'Europe aujourd'hui démontre qu'elle est capable de 
grandes choses lorsqu'elle sait conjuguer ses énergies et ses 
forces", a réagi le président de la Commission européenne, 
Jean-Claude Juncker, dans un communiqué, rendant hommage au 
président français, François Hollande, à Laurent Fabius, 
ministre des Affaires étrangères au moment de la COP21, et à 
Ségolène Royal, chargé de l'Environnement.  
    Une fois la ratification européenne notifiée à l'Onu, 
l'accord entrera en vigueur au terme d'un délai de 30 jours, 
donc juste à temps avant l'ouverture de la prochaine conférence 
mondiale sur le climat, début novembre à Marrakech.  
 
 (Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant