Le parlement espagnol adopte une loi sur le droit de manifester

le
0

MADRID, 11 décembre (Reuters) - Le parlement espagnol a adopté jeudi un texte de loi dénoncé par l'opposition et par des associations comme violant le droit de manifestation, limitant la liberté d'expression et accordant plus de pouvoirs aux forces de police. La mesure la plus contestée limite les manifestations aux rassemblements autorisés et impose des amendes élevées pour les participants à des manifestations non autorisées. Le projet de loi, déposé sur le bureau du parlement l'an passé, a été largement édulcoré mais ses adversaires considèrent que sa version finale va malgré tout à l'encontre des principes démocratiques. Le programme d'austérité mené par le président du gouvernement Mariano Rajoy a provoqué d'importantes manifestations et des mouvements de grève en Espagne pour protester contre la réduction des dépenses publiques dans les secteurs de la santé et de l'éducation. La nouvelle loi comporte également des mesures visant à renforcer la lutte contre l'immigration en permettant à la police des frontières de s'opposer à l'entrée de migrants en provenance d'Afrique. Ces migrants tentent fréquemment de pénétrer en Espagne en franchissant les grilles de sécurité entourant les enclaves de Melilla et Ceuta situées sur les côtes marocaines. (Raquel Castillo; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant