Le Parlement entérine l'accord sur la «sécurisation de l'emploi»

le
0
Après l'Assemblée, le Sénat a définitivement adopté, mardi, le projet de loi sur «la sécurisation de l'emploi» qui transcrit l'accord national interprofessionnel conclu par les partenaires sociaux le 11 janvier.

Le projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi est définitivement approuvé par le Parlement. Le Sénat l'a adopté mardi par 169 voix pour et 33 contre. La quasi-totalité des socialistes, des divers gauche et des centristes ont voté pour. Seuls 3 divers gauche se sont abstenus, comme Robert Hue, et 3 centristes, dont Hervé Marseille. Les 22 communistes ainsi que les socialistes Marie-Noëlle Lienemann, figure de l'aile gauche du PS, et Jean-Pierre Godefroy ont voté contre.

La défection des communistes a ainsi été compensée par le ralliement des centristes. A droite, la plupart des 131 sénateurs UMP se sont abstenus. Douze d'entre eux ont toutefois voté contre, tels Gérard Longuet, Philippe Dominati et Serge Dassault, propriétaire du Figar...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant