Le Parlement chypriote rejette le plan de privatisations

le
4
LE PARLEMENT CHYPRIOTE REJETTE LE PLAN DE PRIVATISATIONS
LE PARLEMENT CHYPRIOTE REJETTE LE PLAN DE PRIVATISATIONS

NICOSIE (Reuters) - Le Parlement chypriote a rejeté jeudi un plan gouvernemental de privatisations exigé par les bailleurs de fonds internationaux, ce qui pourrait remettre en cause le déblocage d'une nouvelle tranche d'aide le mois prochain dans le cadre de l'accord conclu en mars 2013 avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI).

Le vote a été des plus serrés - 25 voix pour, 25 voix également contre et cinq abstentions.

Avant le vote, des centaines de manifestants s'étaient rassemblés devant le Parlement à Nicosie pour dire leur refus de ce plan réclamé par l'UE et FMI en échange d'une aide de 10 milliards d'euros.

On ignore ce que va faire le gouvernement, qui pourrait convoquer une nouvelle session pour débattre d'un projet amendé.

Nicosie, en échange des privatisations, devait recevoir en mars une quatrième tranche d'aide d'environ 236 millions d'euros.

Le gouvernement chypriote a approuvé ce mois-ci une feuille de route qui prévoit la privatisation de trois sociétés -l'opérateur télécoms Cyprus CyTA, Cyprus Ports Authority et l'EAC, les services de l'électricité.

Le plan d'aide international prévoit notamment que Chypre lève jusqu'à 1,4 milliard d'euros en cessions d'entreprises publiques.

(Michele Kambas, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M250378 le jeudi 27 fév 2014 à 21:50

    Que l'on se débarrasse une fois pour toute de cette structure inutile en mai prochain, qui n'arrête pas de croitre alors que les problèmes ne font que s'aggraver depuis sa création, et c'est voulu.

  • M250378 le jeudi 27 fév 2014 à 21:47

    Parce qu'on leur fait peur, c'est tout. Ecoutez ce qu'a dit l'UE sur le vote Suisse concernant l'immigration, ils auraient voté non s'ils savaient avant les conséquences du vote oui. Et bien c'est de la manipulation et ils essaient de leur faire peur ! Les Suisses feront de l'immigration choisie un point et c'est tout à leur avantage, pas celui de l'UE.

  • pierry5 le jeudi 27 fév 2014 à 21:39

    Y en a aucun qui a le courage de la faire

  • M250378 le jeudi 27 fév 2014 à 21:09

    Sortez de l'UE et de l'Euro, vous sauverez votre pays.

Partenaires Taux