Le parlement autrichien adopte une "loi sur l'islam"

le
3

VIENNE, 25 février (Reuters) - Le Parlement autrichien a adopté mercredi une "loi sur l'Islam" qui interdit aux organisations musulmanes de recevoir des aides financières étrangères et impose aux instances représentatives de fournir et d'utiliser une version standardisée du coran en langue allemande. "Nous voulons un islam à caractère autrichien et non pas dominé par d'autres pays", a déclaré le ministre des Affaires étrangères et de l'Intégration, Sebastian Kurz, qui à 28 ans, est la personnalité politique la plus appréciée. Le texte, soutenu par la conférence épiscopale autrichienne, n'a guère suscité de débat au sein d'une opinion très largement catholique. L'IGGiO (Islamische Glaubensgemeinschaft in Österreich), principale organisation musulmane autrichienne, l'a quant à elle accepté à contre-coeur, mais sa branche jeunesse l'a rejeté, tout comme l'Union turco-islamique d'Autriche, qui dépend de fonds turcs. "Avec ce projet de loi, la liberté de culte va faire un bon de cent ans en arrière", avait auparavant estimé Mehmet Gormez, président des Affaires religieuses de Turquie, organisme qui finance une bonne partie des activités musulmanes autrichiennes. Les musulmans autrichiens, pour la plupart originaires de Turquie, représentent 6% de la population. (Shadia Nasralla, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • finkbro1 le jeudi 12 mar 2015 à 17:09

    certains parlent beaucoup pour ne rien dire comme valls et d autres agissent de façon pragmatique

  • breton.e le dimanche 8 mar 2015 à 18:04

    la même chose en France SVP

  • noterb1 le mercredi 25 fév 2015 à 23:06

    il ne s'agit que de bon sens de la part du gouvernement .Il est intéressant de constater que ce sont les jeunes les plus radicaux !