Le Parisien n'est plus à vendre

le
0
Marie-Odile Amaury met fin au processus de cession engagé en juin. Les offres de rachat du quotidien régional et de son édition nationale Aujourd'hui en France n'ont pas atteint les 200 millions d'euros escomptés.

Cela ne devait être qu'«un point d'étape sur l'étude stratégique» du groupe, selon les termes de l'ordre du jour. Les salariés du groupe Le Parisien ont finalement appris vendredi soir que le quotidien régional et son édition nationale, Aujourd'hui en France, allaient rester dans le giron du groupe de presse familial Amaury. Lors d'un comité d'entreprise extraordinaire suivi d'un comité de groupe, la direction du groupe présidé par Marie-Odile Amaury a, en effet, annoncé qu'elle mettait fin au processus de vente du groupe Le Parisien, clôturant ainsi un feuilleton de près de six mois.

Le 7 juin dernier, le groupe Amaury, qui contrôle aussi L'Équipe et ASO (Amaury Sport Organisation, Le Tour de France), avait annoncé avoir demandé à la banque Rothschild et Cie de procéder à une étude stratégique afin d'examiner toutes les options à apporter à l'ensemble composé des quotidiens généralistes Le Parisien, Aujourd'hui en France, leurs imprimeries, leur systüi>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant