Le pari fou du village sur la Lune

le , mis à jour à 08:25
0
Le pari fou du village sur la Lune
Le pari fou du village sur la Lune

L’idée aurait émerveillé Jules Verne. Au congrès mondial d’astronomie qui s’ouvre demain au Mexique, Jan Wörner, patron de l’Agence spatiale européenne (ESA), défendra son projet de village sur la Lune. Une base humaine permanente qui pourrait succéder à la Station spatiale internationale (ISS) qui arrivera en fin de vie à l’horizon 2030.

 

Utopique ? « Pas du tout, répondait début septembre lors d’une conférence à Paris Claudie Haigneré, première femme française dans l’espace et ambassadrice du projet à l’ESA. Les chercheurs sont déjà en train de construire les briques du village lunaire. »

 

Depuis un an, l’ESA travaille, en effet, à la conception de cet extraordinaire Meccano de l’espace.

 

UN TREMPLIN VERS MARS ET LES ASTÉROÏDES

 

Première étape, un lanceur propulserait vers notre satellite naturel, à 385 000 km de la Terre, un module qui libérerait à l’alunissage une structure gonflable habitable. Elle serait protégée des rayons cosmiques, des pluies de micrométéorites et des températures extrêmes (125 oC le jour, - 150 oC la nuit !) par un dôme bâti en impression 3D à partir de poussière lunaire agglomérée. Le Moon Village serait alimenté en énergie par des panneaux solaires. Et pour faire fonctionner la base, « l’idée est d’utiliser les métaux, les minéraux et l’eau sous forme de glace trouvés sur la Lune », explique Bernard Foing, directeur de l’exploration lunaire de l’ESA. « Le but n’est pas de construire un vi l l a ge ave c une école et des commerces, mais des habitations pour les astronautes et des laboratoires pour les chercheurs », précise Franco Bonacina, porte-parole de l’ESA. Le Moon Village pourrait servir de base à la construction de télescopes spatiaux et de tremplin pour des missions vers les astéroïdes et des futurs vols habités vers mars. Avec ses stocks de carburant fabriqué sur place à base d’hydrogène et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant