Le pari audacieux de Bolloré dans la voiture électrique

le
0
L'homme d'affaires breton défend son projet technologique et commercial depuis 1993. Une aventure qui a déjà englouti 1,8 milliard d'euros au total. » Renault s'associe à Bolloré dans l'électrique

Contre vents et marées, Vincent Bolloré défend son pari fou de la voiture électrique depuis 1993. Vingt ans plus tard, en février dernier, l'industriel breton a lancé en grande pompe la commercialisation de sa voiture 100% électrique Bluecar, déjà utilisée par le système de location en libre-service Autolib', créé fin 2011 en région parisienne. Un projet qui, depuis le début de l'aventure, a déjà englouti 1,8 milliard d'euros au total pour le développement de la batterie et de la voiture.

Pourtant, Bolloré ne vise pas un marché «de masse». Le groupe estime que sa voiture électrique intéressera plutôt les entreprises, à 80%. «La voiture électrique n'ira jamais au-delà d'une utilisation urbaine et périurbaine. Je fais partie de ceux qui ont toujours pensé qu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant