Le pare-brise de Red Bull testé

le
0

Alors que Ferrari a fait une démonstration publique de son concept de protection de la tête « HALO » lors des essais de pré-saison, Red Bull va faire de même cette semaine avec son prototype de pare-brise. Charlie Whiting a même avancé l’idée de son utilisation en course en 2017.

Les différents accidents tragiques qui ont marqué les esprits ces deux dernières années, avec les disparitions de Jules Bianchi en F1 et de Justin Wilson en IndyCar, ont fait avancer les recherches sur d’éventuels moyens de protection de la tête des pilotes de monoplaces. Un premier pas a été franchi cet hiver quand Ferrari a fait quelques tours avec un prototype d’un arceau de protection « HALO » mais cette idée pourrait ne pas être retenue pour une application pratique dès la saison prochaine. C’est un autre projet, mené par Red Bull, qui pourrait obtenir le feu vert de la FIA. L’écurie autrichienne a proposé l’idée d’un large pare-brise qui a pour avantage de ne pas obstruer le champ de vision des pilotes.

Le pare-brise en piste dès le Grand Prix de Russie ?

Ce système va être testé dès vendredi par la FIA avec un poids de 20kg projeté à 225km/h sur ce pare-brise en polycarbonate, soit le matériau utilisé par les écuries d’endurance pour leurs prototypes. Si ce test est concluant, son utilisation la saison prochaine pourrait être ajoutée au règlement technique d’ici au 30 avril prochain. « Red Bull a fait un excellent travail pour atteindre le point où il va désormais être testé, cette semaine. C’est quelque chose à quoi je ne m’attendais pas », a confié Charlie Whiting, directeur de course de la FIA à Motorsport.com. « Mais nous devons prendre ça au sérieux. Si ça fonctionne aussi bien que le Halo lors des tests, il n’y a pas de raison de ne pas le présenter au Groupe Stratégique et à la Commission F1 comme une solution potentielle ». L’écurie Red Bull pourrait aller jusqu’à tester sur sa RB12 le système lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Russie le week-end prochain, ce qui permettrait d’avoir un premier retour des pilotes et des spectateurs concernant cette nouvelle évolution destinée à améliorer la sécurité des monoplaces.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant