Le parcours judiciaire qui attend Ratko Mladic

le
0
Inculpé de génocide et de crimes contre l'humanité par le tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, l'ancien général serbe sera jugé à La Haye. Si sa santé lui permet d'aller au bout de la longue procédure judiciaire qui l'attend

Maintenant que Ratko Mladic se trouve derrière les barreaux, s'ouvre pour lui un parcours judiciaire qui peut s'avérer long. À 69 ans, l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie doit répondre de génocide, de crimes de guerre et contre l'humanité pendant la guerre de Bosnie dans les années 1990 (lire l'acte d'accusation). Il risque la prison à vie.

Dans un premier temps, les choses devraient aller vite. L'ex-général est pour l'heure aux mains des autorités serbes. Étant inculpé par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), il doit ensuite être transféré à la Haye, aux Pays-Bas, ou siège le TPIY. Mais nul besoin d'engager des négociations avec la Serbie en vue d'une extradition : la compétence du TPIY est établie, Belgrade collaborant avec le tribunal depuis sa création en 1993. L'accusé a toutefois la possibilité, pendant quelques jours, de faire appel du décret d'extradition qui sera délivré, ce qui pourrait retarder la procédure. Selon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant