Le parcours du combattant de Free pour étendre son réseau 4G

le
0
Quel que soit le scénario choisi par l'opérateur, il devra faire preuve de patience et y mettre le prix.

Dès l'annonce de l'arrivée de Free Mobile dans la 4G, les ministres Benoît Hamon et Fleur Pellerin ont mis en garde les consommateurs sur la faible couverture de la population par le réseau 4G de Free.

L'étendue du réseau est l'élément clé des offres 4G. Et celle-ci dépend des fréquences hertziennes attribuées à chaque opérateur. Ces fréquences sont, en effet, la véritable matière première de la téléphonie mobile. Or, pour opérer un réseau de 4G, Free Mobile ne dispose que de fréquences sur la bande 2,6 Gigahertz. Une bonne fréquence pour couvrir les zones urbaines, mais qui est moins adaptée aux campagnes. En face, ses concurrents Orange, SFR et Bouygues Telecom ont fait le plein de fréquences.

En 2014, tout l'enjeu de Free Mobile sera d'accéder à des fréquences afin d'étendre son réseau et d'offrir ses services au plus grand nombre de Français...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant