Le parc du Serengeti menacé par un projet routier

le
0
Le président tanzanien a assuré que le chantier devrait débuter en 2012.

«Le projet de construction d'une route à deux voies sur plus de 50 kilomètres à l'intérieur du parc national du Serengeti doit être abandonné. Cette route pourrait causer un désastre environnemental en entravant la migration des grands herbivores» , explique une vingtaine de scientifiques spécialisés dans la conservation de la faune africaine. Ils publient ce jeudi une tribune dansla revue Nature , où ils soulignent qu'une autre solution est possible. Une route contournant le parc par le sud aurait, en effet, l'avantage de désenclaver une région agricole densément peuplée alors que celle traversant le parc serait un simple couloir de circulation.

Pétition internationale

Le projet est évoqué depuis 2005. Il a été confirmé en mai et en juillet par le président Jakaya Kikwete. Il a fait valoir que les habitants de tous les pays ont droit au développement. La revue Nature rapporte toutefois dans son éditorial que, selon certains observateurs, le gouvernement

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant