Le parc à thèmes qui veut concurrencer Disney

le
0

La construction du parc à thème de l’Universal Studios à Pékin, qui devrait coûter plus de 50 milliards de yuans (6,4 milliards d’euros), a commencé, selon la presse officielle chinoise.

Un nouveau concurrent de Disneyland se prépare. La construction du parc à thème d’Universal Studios à Pékin aurait débuté, selon l’agence officielle chinoise Xinhua. Il sera le sixième du genre dans le monde (Universal en a construit trois autres aux États-Unis) et le troisième en Asie, après Singapour et Osaka. La compagnie en envisage un septième en Corée du sud.

Le complexe, dont l’ambition est de rivaliser avec Disney sur un marché en pleine expansion en Chine, devrait ouvrir ses portes en 2020, un an après la fin des travaux. D’une surface de 2,02 millions de mètres carrés, il coûtera la bagatelle de 50 milliards de yuans, soit 6,4 milliards d’euros. La première phase du projet inclut outre, le parc, des hôtels et une avenue piétonne, «Universal City Walk» sur une rivière artificielle.

La Chine, qui encourage la consommation, soutient la construction de plusieurs parcs à thème qui sont édifiés plus rapidement que partout dans le monde avec plus de 300 projets au cours des dernières années. Le premier Disneyland de la Chine, qui a été ouvert en juin dans le centre commercial de Shanghai, a coûté 5,5 milliards de dollars (5 milliards d’euros). Un autre géant américain, DreamWorks Animation, contribue à un quartier de diverstissement de Shanghai. L’an dernier, 21 parcs à thème ont ouvert selon les médias d’État et 20 autres sont en construction selon le quotidien National Business.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant